Le SPEP apporte son soutien au Dr Canarelli PDF Imprimer Envoyer

Ce jour, 13 novembre 2012, s’ouvre le procès du Dr Canarelli Danièle, praticien hospitalier au C.H. Edouard Toulouse à Marseille.

 

Celle-ci est mise personnellement en examen pour « homicide involontaire après un passage à l’acte meurtrier d’un de ses patients en 2004 », dans les suites d’un meurtre commis en février 2004 par un malade qui était en fugue d’hospitalisation d’office

 

Rappelons les circonstances du drame :

-          Alors qu’un patient se trouvait administrativement en sortie d’essai, une fugue impulsive était survenue pendant une consultation, au moment où Dr Canarelli l’informait du fait de son état de la nécessité d’une hospitalisation immédiate.

-          Il est reproché à notre collègue de « n’avoir pris aucune disposition effective pour ramener à exécution de manière contraignante la mesure d’hospitalisation d’office » ; alors même qu’elle a établi les certificats et avis de recherche, les a adressés aux services concernés (DDASS et services de police) et qu’elle a organisé plusieurs visites à domicile.

 

Le S.P.E.P apporte son total soutien au Dr Canarelli Danièle, praticien expérimenté, très apprécié par les patients et les soignants, qui a dispensé à son patient des soins adaptés à son état clinique et à pris toutes les mesures nécessaires après qu’il ait fugué de façon impulsive.

 

Le S.P.E.P s’indigne de voir un praticien de service public directement mis en cause après un acte meurtrier survenu dans une situation complexe.  Faire porter la responsabilité de ce passage à l’acte sur le psychiatre traitant relève d’une simplification inquiétante de cette situation.

 

Le SPEP dénonce que derrière cette  mise en cause du Dr Canarelli  ce soit la porte ouverte à une remise en question systématique des décisions toujours délicates et difficiles que les praticiens ont à prendre concernant les sorties des patients en soins sous contrainte.

Ce risque de dérive est d’autant plus à craindre qu’elle se situerait dans le cadre d’une loi sécuritaire encore en vigueur.

 

 

 

CONTACTS Correspondants

 

Dr TRIANTAFYLLOU Michel              Président du SPEP                           06 07 82 07 94

Dr FERRANDI Jean                           Secrétaire Général du SPEP            06 07 29 46 39

Dr POLI   Angelo                                Vice -Président du SPEP                              06 20 75 60 98

Dr BOUVATTIER Jean Paul              Vice -Président du SPEP                  06 08 85 11 39